La Prison sous-marine

Aujourd’hui je vous emmène à nouveau dans les pays baltes, après 2 étapes en lettones : Skrunda-1 et les forts en vrac de Liepaja. Cette fois je vous emmène en Estonie, pour vous montrer le lieu qui nous a le plus impressionné du voyage : la prison sous-marine.

Ce jour-là, nous avions un peu de marge dans notre planning. Ainsi je cherchais à faire une halte entre Tallinn et Riga, où nous terminions notre road trip. En cherchant au hasard sur internet, je suis tombé sur la prison sous-marine. Nous n’avons pas été déçus, ce spot est incroyable.

La Prison sous-marine ?

Au départ, dans les années 1930, il y avait une carrière de calcaire. Ensuite les soviétiques construisirent une prison juste à côté. Tout fonctionna à merveille pendant des décennies : les prisonniers travaillaient dans la carrière, le trou de la carrière s’agrandissait et l’eau résurgente était pompée au fur et à mesure. Jusqu’en 1991, année de l’indépendance de l’Estonie : les soviétiques partirent du jour au lendemain, ils abandonnèrent la prison, la carrière, et les pompes à eau par la même occasion.

Un lac se créa alors très rapidement, au point que les machines de la mine sont encore au fond. Une partie des bâtiments de la prison se retrouve également au milieu des eaux.

 

Si l’exploitation de la carrière a bien cessé au départ des soviétiques, la prison a été utilisée par les autorités estoniennes jusqu’à fin 2012.  Enfin, on a conservé une partie de la prison, difficile d’enfermer les prisonniers dans la partie immergée…

Après-midi à la plage

Des murs et des barbelés encerclent encore le site. Mais des brèches ont été percées et permettent aujourd’hui de parvenir facilement jusqu’au lac. C’est devenu un lieu estival prisé : le lac aux eaux cristallines dans ce cadre si particulier attire les touristes. Nous avons pu nous y baigner, l’eau était très bonne ! Les bâtiments abandonnés au milieu du lac font maintenant office de plongeoirs.

 

Au bord de la plage, une colline faite des résidus de l’extraction de la pierre offre un magnifique panorama sur l’ensemble du site. L’ascension est un peu abrupte mais la vue d’en haut est à couper le souffle !

 

La Prison

Nous n’avons pas pu visiter la prison qui était utilisée jusqu’à récemment. Elle est encore gardiennée et des projets de réhabilitation sont à l’étude. Nous nous sommes juste approchés de ses hauts murs et avons pu regarder par dessus en montant dans un mirador. Ce qui est déjà impressionnant.

Conclusion

La prison sous-marine de Rummu est un spot à la limite de l’urbex et du tourisme car très fréquenté et relativement connu. Il est à la mode chez les jeunes estoniens, il accueille même des événements musicaux en été !

En conclusion : on en a pris plein les yeux. Imaginez la surprise de ma chérie en tombant sur ce spectacle à couper le souffle  ! En effet je lui avais gardé la surprise du lieu, lui disant simplement  de prendre son maillot de bain, qu’on allait au bord d’un lac.

Pour aller plus loin

Vous pouvez voir d’autres excellentes photo, notamment sous-marines sur le blog de Deserted places, ou encore sur des vidéos sur youtube comme ici.

 

 

This entry was posted in Autres, Urbex and tagged , , , , , , .

One Comment

  1. laporte j 19 janvier 2018 at 14 h 18 min #

    c moins urbex là, y a du monde qui se baigne, et votre petite amie!
    très joli avec ce beau soleil!

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*