Le Château de l’écrivain

Une histoire peu banale

Je recherche toujours l’histoire des lieux que je visite. La plupart du temps je ne vous dis pas tout pour que le site ne soit pas trop facilement identifiable mais je suis toujours curieux de savoir ce qui a amené les propriétaires à abandonner ces lieux.

Parfois l’histoire est facile à trouver sur internet, parfois beaucoup moins. Pour les bâtiments publics c’est assez simple, il y a toujours des documents officiels. Pour les châteaux et manoirs cela peut être plus compliqué, n’ayant pas toujours hébergé de gens illustres.

Dans le cas du château de l’écrivain on trouve facilement des sources. Le problème est ailleurs : ces sources sont peu fiables. En effet on trouve soit des forums sur lesquels les gens se contredisent sur l’histoire du château, soit des récits de chasseurs de fantômes, soit des récits d’autres urbexeurs qui ne citent pas leurs sources.

En croisant tout cela, on peut être à peu près sûr que ce château appartient à un écrivain et que cet écrivain aurait vécu en Afrique. Mis à part ça, les raisons possibles de l’abandon sont multiples. Les chasseurs de fantômes aiment à croire que cet écrivain serait mort dans son château après être devenu fou. Et forcément, depuis, il le hanterait. Inutile de vous préciser que je n’y crois pas trop.

Les autres versions qui me paraissent plus plausibles affirment que l’écrivain est toujours en vie. Le château n’étant pas occupé et situé dans un endroit reculé, il aurait été maintes fois vandalisé et squatté. Ceci pendant les voyages en Afrique de notre écrivain ou tout simplement puisque c’était une résidence secondaire et qu’il vivait à Paris. Voyant l’ampleur des dégâts à son retour, il aurait baissé les bras et délaissé définitivement le château.

 

Le Château de l’écrivain

Ce qui est sûr c’est qu’il est bien abandonné. En effet a végétation désordonnée et les douves remplies de déchets et de végétaux le prouvent. Son air désolé avec la moitié des volets manquants aussi.

 

A l’approche, par réflexe de discrétion, je prends rarement l’entrée principale. Donc je me rapproche par l’arrière du château et je tombe sur… une douve. Infranchissable. Vu la profondeur, aucune chance de la traverser. Je comprends vite que la seule possibilité est l’entrée principale, seul pont reliant le château à l’extérieur. Mais un portail hérissé de pics m’attend. De plus il est cadenassé. J’étudie les possibilités de le contourner avant de me rendre compte que tout simplement un barreau manque au portail. Il suffit de se faufiler entre les barreaux restants.

Me voilà dans l’enceinte. Il ne me reste plus qu’à choisir par laquelle des nombreuses fenêtres fracturées je vais m’introduire à l’intérieur.

 

La Visite

Encore une fois, je passe un peu tard. De nombreux autres explorateurs, mais aussi chasseurs de fantômes, casseurs, tagueurs sont passés avant moi. En effet le château de l’écrivain est en triste état. Planchers effondrés, fenêtres fracturées, tags, … Malgré tout cela il reste de la poésie dans ce château – la splendeur d’antan est encore perceptible. La lumière de la fin de journée sublime tout ça. J’avance prudemment sur les planchers qui ne tiendront plus longtemps mais je m’éclate. Ce château était splendide et devait être très agréable à vivre.

Voici la visite en images.

 

This entry was posted in Châteaux, Urbex and tagged , , , , .

7 Comments

  1. Sébastien Almira 1 juillet 2017 at 16 h 45 min #

    Ça a encore l’air vraiment magnifique ! Les couleurs qui ressortent sur les photos, l’espace, etc. Je me doute que tu ne vas pas me donner l’adresse mais peut-être juste me dire dans quel coin il se trouve ?

    • Olivier 2 juillet 2017 at 9 h 11 min #

      Bonjour Sébastien,
      Je te remercie de l’intérêt que tu portes à mon travail.
      Désolé mais je ne donnerai pas plus d’indices que dans l’article. L’endroit est effectivement magnifique et déjà très dégradé, je ne veux pas qu’il tombe entre de mauvaises mains.

  2. Sébastien Almira 1 août 2017 at 1 h 06 min #

    Effectivement, c’est sacrément saccagé… ça n’a pas beaucoup changé depuis ton passage, exceptés quelques tags pourris et la place de certains fauteuils. Bel endroit en tout cas malgré l’usure et la casse.

    • Olivier 1 août 2017 at 7 h 39 min #

      Bonjour Sébastien et merci pour ton retour, ça m’intéresse toujours de savoir comment évoluent les lieux.
      Je ne pense pas que ce château soit encore récupérable.

  3. laporte j 18 janvier 2018 at 22 h 49 min #

    encore flippant, oui on dirait une maison d’un afriquain, mais je sais pas, l’intérieur ressemble beaucoup à des maisons de louisiane… ou genre en amazonie… je connais pas, mais j’ai vu à la télé et dans les livres, et sur internet depuis qu’internet existe!
    je vais me coucher avec ma petite famille, suis naze là.
    bonne nuit à tous.
    A+/

  4. Franck 29 janvier 2018 at 18 h 31 min #

    Bonjour, château non récupérable car apparemment mérulé comme un autre château bien connu en Belgique. C’est bien dommage de laisser ces demeures dans un tel état. Bon Shoot.

  5. Marina GERSAN 23 juillet 2018 at 11 h 54 min #

    Bonjour,
    Vendredi dernier le 20 juillet, je suis allée en compagnie de mon compagnon, voir le château, il est magnifique, nous n’avons pas osé pénétrer à l’intérieur par respect des lieux.
    Il est bien dommage que ce château soit dans un tel état.

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*