Le Château de l’informaticien

Introduction

Cet été je suis repassé voir le château de l’informaticien. C’est un petit château sans prétention que j’aime bien. Il se situe dans un petit village et semblerait être abandonné depuis les années 80. Avant son abandon le château était utilisé comme restaurant, boite de nuit, et pouvait être loué pour l’organisation d’évènements tels que des mariages.

J’aime bien ce château car il est relativement préservé, dans son jus. Quelques squatteurs sont passés, les gamins du village y jouent de temps en temps mais le site n’est pas dévasté comme il aurait pu l’être en plus de 30 ans d’abandon ! En l’espace de 2 ans – entre mes 2 visites, il a peu changé. En fait il a juste été mis en scène : les monstres informatiques sont sortis du placard et trônent maintenant au milieu du salon.

Sinon, les pièces et l’architecture ne sont pas très impressionnantes pour un château, on en a vu des bien plus beaux. Mais l’exploration est agréable, peu stressante – on y entre comme dans un moulin. Et on trouve encore quelques objets.

De l’intérêt de trouver ses propres lieux

J’aime bien ce château aussi pour une autre raison. Car je l’ai trouvé tout seul, comme un grand. Cela rajoute beaucoup au plaisir de l’urbex. Déjà car je ne savais pas du tout si il était réellement abandonné et encore moins si je pourrais rentrer dedans – même si finalement on y entre comme dans un moulin. Et aussi car j’ai véritablement exploré ce château, sans savoir à quoi m’attendre – sans l’avoir déjà vu en photo sous toutes les coutures.

A l’heure de l’urbex de masse où la plupart des explorateurs visitent tous les mêmes lieux, je préfère de beaucoup trouver des lieux par moi-même, quand je le peux. Il y a des lieux abandonnés partout, il suffit de les trouver. Certes, c’est plus difficile que de suivre le flux des touristes urbexeurs ; on « réussit » moins souvent : on tombe plus souvent sur des portes closes ou des lieux qui s’avèrent finalement pas abandonnés ou pas accessibles. Mais il y a beaucoup plus de plaisir et l’exploration, la découverte de l’inconnu, prend tout son sens.

La visite du château de l’informaticien

Même si c’est une découverte faite tout seul et pas d’après les photos d’autres explorateurs, ce n’est pas une exclusivité, d’autres explorateurs l’ont visité.

Bref, voici les photos. Comme je le disais plus haut, un édifice sans prétentions. Mais du decay, quelques objets et des belles lumières. Tout ce qu’il me faut pour que je m’éclate. Voici les photos étage par étage.

La boîte de nuit se situait au sous-sol. C’est moche et il n’y a aucune lumière, je ne fais aucune photo. Le rez-de-chaussée est plus intéressant mais en sale état et en grande partie plongé dans l’obscurité, je fais peu de photos.

 

Le premier étage est plus intéressant, une suite de pièces plus ou moins grandes avec quelques objets. A chacune de mes visites, c’est là que je passe le plus de temps. Et c’est là que les vestiges informatiques sont entreposés. Je ne me risque pas sur certains planchers mais j’accède à toutes les pièces.

 

L’escalier qui mène au deuxième étage est effondré… Je n’ai donc pas pu le visiter. Je ressors du château. L’exploration du parc est difficile car au bout de 30 ans d’abandon, c’est devenu une forêt touffue ! Peut-être que j’ai raté des dépendances. Par contre, je fais une découverte intéressante dans une dépendance du château.

 

Voilà pour cette petite session urbex. J’espère que le château de l’informaticien vous a plu !

 

This entry was posted in Châteaux, Urbex and tagged , , , , .

2 Comments

  1. laporte j 18 janvier 2018 at 17 h 42 min #

    encore un château, mais c’est génial! qu’est-ce-qu’il y en a ici! par contre, ce n’est pas les mêmes urbex que les autres personnes sur internet. rien avoir, avec vous c’est des photos et du texte. et les autres, des petits et ou longs films flippants! mais c’est très bien aussi, enfin c’est pas pareil, j’aime autant les photos et les textes, on a plus de temps de voir à sa manière et on peut admirer le temps que l’on veut! et c’est toujours par du beau temps, c’est top! impressionnant, faut pas avoir peur, y a du danger, surtout du vis à vis! lol!

    • Olivier 18 janvier 2018 at 21 h 53 min #

      Merci Jessica, c’est ce genre de retour qui me pousse à continuer d’alimenter ce blog !

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*