Le Château Pavarotti

Mise à jour : j’ai supprimé toutes les photos de cet article car le château Pavarotti est habité. Merci de respecter la tranquillité des propriétaires.

Comment le sais je ? Tout simplement car un collègue a eu la bonne idée de sonner avant d’entrer… et on lui a répondu.

Je vous rappelle au passage que la visite de propriétés privées est totalement illégale en plus d’être dangereuse. Ce site n’encourage en aucun cas à le faire.

Ci-dessous ce que j’écrivais à propos de ce lieu il y a quelques semaines.

De la mode de l’urbex

Pour une fois je ne vais pas vous parler de l’histoire du château Pavarotti, mais plutôt de son avenir. Voila en quelques mots ce qui va arriver : ça va mal finir. Ceci pour deux raisons. Premièrement parce que ce château ne va pas tarder à voir défiler des bus entiers de touristes urbexeurs, si ce n’est déjà le cas. Deuxièmement parce qu’il n’est pas réellement abandonné.

Le tourisme urbex de masse

La localisation de ce château se répand comme une traînée de poudre dans le monde de l’urbex. A l’origine des personnes n’ayant cure de protéger les lieux et donnant des indices gros comme des maisons pour le localiser. Conséquence : le château Pavarotti est le spot du moment, celui que tout le monde veut visiter. Et de plus en plus de personnes pratiquant l’urbex… Sans être contre les nouveaux urbexeurs et le droit de tout le monde à faire ce qu’il veut de son temps libre. Mais plutôt contre les personnes trouvant l’urbex juste cool et n’ayant aucune notion de discrétion, de respect ni de danger.

Cet engouement rappelle l’histoire du château sécession, que j’avais découvert complètement saccagé seulement quelques mois après la parution des premières photos. Quelques semaines plus tard un gardien attendait les explorateurs fusil à la main – d’après des témoignages de collègues comme Sylvain urbex. La faute à la surfréquentation du lieu.

Outre l’intérêt limité d’un point de vue exploration de visiter un château que l’on a déjà vu sous toutes ses coutures en photo, nous savons tous que plus il y a de visites et plus il y a potentiellement de personnes irrespectueuses du lieu, et donc de dégradations.

D’où l’intérêt de protéger les lieux en ne donnant pas d’indices trop évidents sur sa localisation, surtout quand ce sont des perles comme le château Pavarotti. Ce qui sous entend de ne pas publier  de photos d’extérieur, pas de description trop précise, pas de dates ni de noms (dans le texte mais aussi sur les photos), encore moins de régions ou de villes.

Un château abandonné ?

Quand on dit urbex on pense lieu abandonné, souvent depuis longtemps. Le château Pavarotti ne l’est pas. En réalité une partie du château est clairement délaissée. L’autre partie est habitée. Et les 2 ne sont séparées que par un couloir.

Le château est plutôt en transition, entre 2 propriétaires. Le propriétaire actuel a commencé à faire ses cartons mais n’a pas encore quitté les lieux. Il y réside encore régulièrement.

Donc

Donc château pas abandonné + spot à la mode = tôt ou tard, des urbexeurs vont se retrouver nez à nez avec le propriétaire furieux ou la gendarmerie.

 

This entry was posted in Châteaux, Loisirs, Urbex and tagged , , , .

3 Comments

  1. Janine Pendleton 6 juillet 2017 at 19 h 43 min #

    Beautiful little theatre area here. What a glorious treasure to find <3

  2. Gabriel Joannas 6 juillet 2017 at 21 h 04 min #

    Yep, si il n’est pas réellement abandonné pourquoi le classé dans urbex ?

    • Olivier 6 juillet 2017 at 21 h 43 min #

      Bonjour Gabriel,
      L’urbex c’est assez large. On a tendance à penser lieux abandonnés mais ça comprend aussi l’infiltration ! On est à la frontière des 2 ici…

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*