L’Hôtel Leon – La trilogie thermale III

Résumé des épisodes précédents

Après l’hôtel Brice et l’hôtel Mario, l’hôtel Leon est le dernier des hôtels que j’ai pu explorer dans cette petite ville thermale. C’est la première session urbex de ma vie où j’enchaîne autant de spots côte à côte. Mon préféré restera l’hôtel Brice, le meilleur compromis entre luxe et état de conservation. Et oui, je n’ai pas gardé le meilleur pour la fin, j’ai préféré vous les présenter dans l’ordre chronologique de mes explorations.

Vers 15h30, me voilà donc devant ce petit hôtel qui ne paye pas de mine. A part une vitre cassée au premier étage, rien en façade ne confirme l’abandon. Par contre la cour est en friche. Je saute le portail pour faire le tour par l’arrière. Il y a un deuxième bâtiment relié au premier par une galerie couverte. Bingo : une porte est ouverte.

 La visite

Comme l’hôtel Brice, l’hôtel Leon a été abandonné en laissant tout en place. Et l’abandon semble récent, il ressemble aux hôtels deux ou trois étoiles actuels. Les chambres n’ont aucun intérêt pour moi. Par contre les pièces communes sont plus intéressantes, surtout cette pièce où la mousse a commencé à pousser. J’adore ce decay.

Il a été visité, c’est un peu le bazar mais rien n’a encore été cassé. Sans grande prétention, mais je m’amuse un petit moment. Voila à quoi il ressemble.

Epilogue

La nuit commence à tomber, je fais rapidement le tour du deuxième bâtiment, sans intérêt. Des ouvriers communaux travaillent dans la rue à proximité, et ils se rapprochent de l’hôtel. Je saute le portail et trace ma route sans me retourner. Finalement cette petite journée d’urbex n’était pas si mal, juste longue à démarrer. Il faut maintenant que je trouve un vrai hôtel pour faire le plein de chaleur car j’ai eu très froid aujourd’hui.

 

This entry was posted in Hôtels, Urbex and tagged , , .

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*