A propos

Olivier Cretin, photographe explorateur urbex

Grenoblois d’adoption, je me suis intéressé à la photographie grâce à un collègue de bureau qui m’apprenait la technique à chacune de nos pauses café, et qui m’a poussé à acheter mon premier reflex en 2010. Après avoir testé différentes facettes de la photo, notamment via plusieurs voyages (Etats Unis, Maroc, Roumanie) et un projet 365 qui m’a beaucoup fait progresser, je me suis progressivement spécialisé.

Ainsi mes domaines de prédilection sont la photo de rue, de voyage, et surtout l’exploration urbaine (ou urbex).

J’ai découvert l’urbex en 2014. Je me consacre principalement à cette discipline aujourd’hui. Cela me permet de combiner ma passion pour la photo et mon intérêt pour l’histoire et les vieilles pierres. Il faut aussi reconnaître que j’ai un certain goût du risque et de l’interdit.

Les ambiances dans le lieux abandonnés sont très spéciales, le temps semble comme suspendu. Du fait que ces lieux soient inaccessibles au grand public, se retrouver seul dans un vieux château ou dans une immense usine désaffectée me donne l’impression d’être le témoin privilégié du passé.

Aujourd’hui basé à Lyon, je construis méticuleusement ma carte des lieux abandonnés. Mes explorations m’emmènent toujours plus loin pour découvrir des lieux toujours plus insolites.

Vous pouvez voir d’autres photos sur mon compte flickr.

Pour ne pas rater mes prochaines explorations, vous pouvez me suivre sur ma page facebook : Olivier Cretin Photographie.