Le Château Popkov

Je vous présente le château Popkov. Pour moi il aurait très bien pu s’appeler château Galère parce que l’approche a été très longue. « Des fois ça veut pas », on galère à trouver l’accès, et au bout de plusieurs cul-de-sacs on se dit « mais en fait, c’était tout simple ! » Il faut dire que l’été n’est pas le meilleur moment pour explorer : la végétation est haute et on ne voit pas bien les détails du terrain.

J’entre dans le grand parc. Il y a plusieurs chemins plus ou moins bien tracés dans les herbes, je suis le plus marqué, il se dirige droit au château alors pourquoi faire compliqué ? Il devient de plus en plus petit, avec ronces et orties, puis traverse une rivière peu profonde (cool, mes nouvelles chaussures sont bien étanches !), re orties, et… nouvelle rivière ! Celle-ci est plus profonde, la première n’était en fait qu’un avant-gout. Je rebrousse chemin, m’enfonce dans la boue (mes chaussures sont toujours étanches mais mon pantalon l’est moins). J’attaque le grand tour pour contourner cette rivière en revenant jusqu’à l’entrée de la propriété. Pour changer : ronces, orties et compagnie, et j’arrive enfin dans le champ qui servait avant de jardin du château. Au passage je découvre le pont sur la rivière que j’aurais du prendre. Au moins, il servira au retour.

Jusqu’au château il ne me reste plus qu’à parcourir cet espace à découvert. Simple. Un hélicoptère de la gendarmerie passe pile quand je suis au milieu du champ. Ça n’était pas pour moi, ils tracent leur route. Mais quand ils sont repassés une demi heure plus tard et ont fait plusieurs tours du château, je crois bien que cette fois ils voulaient me faire coucou. Dommage, j’étais terré dans la cave.

Bref, j’y arrive enfin. Le château est ouvert aux quatre vents. Il date du XVIIème siècle. A l’époque il a vu passer plusieurs rois, reines et hauts dignitaires de l’état. Aujourd’hui il tombe en ruine, délaissé depuis une cinquantaine d’années. Un projet immobilier a permis de remettre en état les communs dans les années 2000, mais le projet a capoté et le château n’a pas été rénové.

 

This entry was posted in Châteaux, Urbex (exploration urbaine).

2 Comments

  1. Lecompt Lucas 2 décembre 2016 at 12 h 45 min #

    Bonjour,
    Serait il possible de ma donner quelques informations ?
    Voici mon mail : lucaslecompt@hotmail.fr
    Merci beaucoup !
    Cordialement,

    • Olivier 2 décembre 2016 at 13 h 29 min #

      Bonjour Lucas,
      Toutes les infos que j’ai sont dans l’article ! Je n’en donnerai pas plus, question de protection des lieux.
      Olivier

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*