Le Château Volte face

Course contre la montre

Château volte face, course contre la montre, … Vous allez croire que je vous emmène en plein film d’action ! Pas du tout. Enfin cela se pourrait si je vous racontais les films qu’il m’arrive de me faire quand je me retrouve tout seul dans un château abandonné… Mais ça ne sera pas pour cette fois.

L’histoire que je vous raconte aujourd’hui c’est plutôt une course contre la lumière pour arriver à faire des photos de ce superbe château avant que la nuit ne tombe. C’est dur, la vie d’urbexeur ! Surtout en hiver, quand les journées sont courtes. Quand on commence une journée avec une liste de lieux abandonnés à checker, on sait quand on commence mais on ne sait jamais quand on finit. Parfois, on arrive dans le meilleur spot de la journée en toute fin d’après-midi, lorsque le manque de lumière commence à se faire sentir. Me voila donc à presser le pas de pièce en pièce afin d’immortaliser toutes les pièces.

 

Dans ma visite expresse, j’ai eu dans certaines pièces une lumière rasante magnifique mais difficile à dompter. Dans d’autres, une forte pénombre, obligeant des pauses très longues, l’appareil immobilisé sur mon trépied. J’ai finalement pu immortaliser l’ensemble des pièces, même si quelques clichés pourraient être meilleurs avec un soleil plus clément.

Le Château Volte face

Le château Volte face porte bien son nom, car il a 2 visages, 2 facettes bien délimitées par son imposant escalier central.

 

D’un côté un château laissé à l’abandon, en partie écroulé. On est presque surpris de ne pas traverser le plancher à chaque pas. De l’autre côté un appartement de grand-mère, vieillot mais à peu près en état. D’un côté un abandon d’au moins 25 ans, de l’autre 10 tout au plus.

En somme 2 explorations en une. Un régal.

 

Je n’ai pas trouvé d’informations sur son histoire récente, mais on l’imagine aisément : la dernière propriétaire, vieillissante, n’avait plus ni le temps ni l’argent nécessaire pour entretenir l’ensemble du château. Elle a commencé par délaisser une aile et n’entretenir qu’un appartement, déjà bien assez grand pour une personne seule. Après sa mort, sa famille n’a pas souhaité s’investir dans la reprise du château, trop chère et trop énergivore. Et inutile : à quoi cela sert d’avoir autant de surface ?

On trouve un certain nombre d’indices aux murs et de papiers qui étayent cette thèse, comme des photos de la famille ou un diplôme de la meilleure grand-mère. C’est assez touchant. Je ne vous les montrerai pas ici par respect pour eux.

Le château est en vente depuis quelques années mais il n’a pas encore trouvé preneur.

La face en friche

C’est ma préférée. Certes moins d’indices de vie, mais du decay, une atmosphère plus intéressante. Ici c’est vraiment un château abandonné. Des décennies dans son jus, sans entretien : un plaisir d’exploration.

La face tout confort

La dernière occupante des lieux les a quittés dans la dernière décennie. Elle est peut-être encore de ce monde mais elle n’a pas remis les pieds dans sa demeure depuis quelques années. Par pudeur je n’ai pas fouillé, pas ouvert les tiroirs. Pas voulu rentrer plus dans son intimité. Mais toute sa vie est là, cela se sent.

Je suppose que c’était une grand-mère comme une autre. En tout cas son appartement ressemble beaucoup à celui de ma propre grand-mère.

L’entre-deux

Entre ces deux faces, il y a bien sur cet imposant escalier. On aime y passer et y repasser pour naviguer entre les 2 visages du château, en admirant les différentes perspectives à chaque palier. On en profite pour saluer le dernier maître des lieux, le sanglier qui veille.

 

L’entre-deux c’est aussi le rez de chaussée, espace de stockage et d’atelier, où l’on trouve un mélange de vieilleries.

 

Je sors du château à la tombée de la nuit. J’ai eu le temps de tout visiter mais au pas de course. Je sais qu’il faut prendre le temps pour faire de belles photos, j’ai peur du résultat… Finalement je serai plutôt agréablement surpris en découvrant le contenu de ma carte mémoire quelques jours plus tard. J’espère que cette visite vous plait.

This entry was posted in Châteaux, Urbex and tagged , , , , .

One Comment

  1. laporte j 18 janvier 2018 at 17 h 33 min #

    re, oui çà m’a plu, c’est très réaliste, et l’entre deux est top, à gauche : le côté sombre, et à droite : la lumière, super intéressant! les photos sont toujours géniales!
    vous devez avoir beaucoup de visiteurs sur votre site…

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*