L’Hôtel Capitole

Rapport d’activité – Association pour la médecine thermale

Les thermes ne font plus recette. Comme je vous l’expliquais récemment dans un article sur les thermes verts, les villes thermales sont aujourd’hui des paradis pour urbexeurs. En effet le XXème siècle a vu le déclin progressif des cures thermales médicinales. Et qui dit baisse d’activité dit fermeture de nombreux établissements thermaux, ceci entraînant dans leur chute les palaces qui accueillaient jadis les curistes.

C’est là que ces villes deviennent intéressantes pour l’urbex… On peut alors y faire de belles découvertes comme l’hôtel Capitole.

L’Hôtel Capitole

C’est un bâtiment imposant avec ses nombreuses chambres réparties sur 3 étages. Construit au début du XIXème et fonctionnant à plein régime pendant plus d’un siècle, il a fermé il y a une cinquantaine d’années. Je ne sais pas à quoi il a servi depuis mais il est à l’abandon depuis moins longtemps – sinon il serait déjà en ruine. Peut-être a t’il servi d’école pendant un temps. En tout cas les sous-sols le laissent penser, car ils sont remplis d’anciennes tables d’écoliers. A moins qu’il ait juste servi de dépôt lors de la fermeture de l’école locale.

En tout cas le terrain est bel et bien en friche. L’abandon se voit de loin et l’accès est plus qu’aisé dans le centre de ce petit bourg. Il faut juste attendre que les passants s’éloignent pour s’engouffrer dans le terrain. A quelques mètres, de l’autre côté de la rue, un autre hôtel d’une chaîne bien connue le nargue. Lui a eu plus de chance et a pu rester ouvert.

Si le bâtiment principal tient encore relativement debout, les dépendances sont en triste état – notamment l’accueil qui avance du bâtiment avec ses belles verrières. Le plancher est complètement pourri et certains passages sont périlleux. C’est dommage car c’est la pus belle partie du bâtiment. Voyez par vous même !

 

Au rez de chaussée on trouve d’autres grandes pièces mais malheureusement peu photogéniques. Si l’hôtel Capitole était fastueux autrefois, maintenant il est vide et tagué. Une partie semble avoir été squattée récemment et n’a plus d’intérêt pour moi. Je m’arrête sur les quelques meubles restant dans la cuisine.

Les chambres

Nous montons dans les étages. Les chambres sont bien vides et toutes semblables, comme souvent dans ce type d’établissement. On ouvre certaines portes au hasard, suivant l’intuition et on photographie le peu d’affaires restantes, cherchant désespérément une accroche photogénique. Certaines chambres sont en bon état mais sans aucun intérêt, d’autres ont été saccagées… Next. Le tour est rapide.

 

Enfin nous terminons la visite par un dernier petit tour au rez de chaussée. Ce hall est vraiment magnifique ! Dommage que l’hôtel Capitole n’ait plus sa splendeur d’antan.

 

 

 

This entry was posted in Hôtels, Urbex.

2 Comments

  1. Anthony GALASSO 3 juillet 2018 at 13 h 06 min #

    Beau reportage 🙂

    • Olivier 3 juillet 2018 at 13 h 34 min #

      Merci Anthony !
      Et au passage merci pour le nom 😉

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*