L’Hôpital des Saints

Présentation

L’Hôpital des Saints est un ancien bâtiment construit au XIXème siècle dans une petite ville française. Au début du XXIème siècle ce sont les nouvelles normes de sécurité qui eurent raison de lui. En effet, jugé trop vétuste, le conseil d’administration de l’hôpital décida de l’abandonner au profit d’un nouveau bâtiment situé juste à côté. Cela fera bientôt dix ans que le bâtiment est abandonné.

En terme d’urbex, c’était la deuxième fois que je passais le voir. La première tentative s’était soldée par un échec car bien que visité régulièrement par des personnes indélicates qui cassaient des vitres pour y entrer, le complexe était gardé et chaque accès était vite colmaté avec des planches.

Cette deuxième visite fut la bonne. Même si les gens qui l’ont ouvert sont des cochons qui ont littéralement explosé les portes. Non mais quand même, vous attaqueriez une porte d’église à la masse vous ?

Vous le verrez sur les photos, bien qu’arrivés tôt dans l’après-midi, la visite s’est terminée à la nuit tombante. Vous comprendrez pourquoi dans la suite de l’article.

Les bâtiments techniques

L’entrée sur le site est facile : il y a un parking juste à côté, commun pour les patients du nouvel hôpital et pour les urbexeurs de l’ancien. Un passage sous un grillage et nous voila sur le site. Nous nous dirigeons d’abord vers les bâtiments annexes : une maison occupée par des bureaux, les ateliers et une sorte de réserve.

Contrairement au reste de l’hôpital, ces bâtiments sont remplis d’outils et autres stocks de matériel, tout est resté là. Nous passons un moment à photographier des détails. Petit regret : dans cet amas je n’ai pas su reconnaître une sorte de plan de travail avec un évier d’un bout… Qui s’avérait être, après vérification, une table d’autopsie ! Dommage qu’elle ne soit pas restée à sa place d’origine, que nous n’avons pas reconnue non plus, en l’absence d’indice.

Voici les photos de cette partie de l’hôpital.

 

La Chapelle

Nous nous dirigeons ensuite vers la chapelle. Comme dit plus haut, la porte principale a été fracturée. A l’intérieur tout est encore là, tout a été fouillé mais cela reste encore en état. Je doute que ça soit pour longtemps, nous avons eu de la chance !

 

Au moment de sortir, je jette un oeil dehors et… Une voiture de gendarmes est en train de se garer sur le parking ! Et ils ont vue sur la porte de l’église, seule issue pour nous. Nous restons donc à l’intérieur en patientant dans l’espoir que nous n’ayons pas été repérés. Impossible de savoir si ils viennent pour nous ou si c’est simplement une visite à l’hôpital d’à côté.

Nous patienterons presque une heure sans faire de bruit dans la chapelle. En attendant nous en profitons pour changer de carte mémoire et faire quelques photos rapidement, histoire de garder la première série cachée au fond du sac au cas où nous nous faisions attraper et qu’ils nous demandent d’effacer nos photos.

Bref. Il fait très froid, surtout quand on reste immobile dans cette chapelle ! Une heure plus tard, la voie est libre, nous pouvons enfin sortir.

L’Hôpital des Saints

Avec ce temps perdu dans la chapelle, le jour commence à décliner quand nous commençons la visite du bâtiment principal. Nous le ratissons rapidement. Cela va vite, il est complètement vide et la succession de chambres très propres présente peu d’intérêt. La pièce maîtresse est l’escalier monumental.

Je ne suis quand même pas mécontent de la série. La voila.

 

La nuit commence sérieusement à tomber. Nous faisons rapidement le tour du bâtiment avant de quitter l’hôpital des Saints. Un beau complexe, surtout de l’extérieur.

This entry was posted in Médical, Religieux and tagged , , , , , .

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*