Le Manoir au sanglier

Mise à jour août 2016 : le manoir au sanglier a fini par trouver un acquéreur, il est maintenant habité. A cause de sa réputation chez les urbexeurs le propriétaire est fréquemment dérangé par des visiteurs inattendus. Merci de respecter sa tranquilité. Si vous comptiez vous y rendre un jour, il va falloir y renoncer et vous contenter des photos des autres !

La bâtisse de pierre rouge se dresse, solitaire, au fond d’un pré qui devait être auparavant le jardin. De l’extérieur elle est splendide.

Ce lieu réputé dans le monde de l’urbex est bien visible depuis la route, il suffirait d’enjamber le petit muret pour se retrouver dans la propriété. Mais les voisins sont tout proches et le protègent, ils surveillent de près. Cela se remarque lorsqu’on arrive devant le manoir : les ouvertures faites par des visiteurs indélicats sont rebouchées avec soin. Et il y a même une alarme sonore avec détecteur de mouvement qui gît dans un coin, les fils la reliant à l’électricité ayant été coupés.

Le manoir au sanglier a récemment été mis en vente, c’est probablement une des raisons qui explique qu’il est surveillé de près. Malgré tout cela je suis entré dans le lieu relativement facilement.

A l’intérieur, c’est une visite des plus agréables qui m’attend. La bâtisse n’a pas les prétentions d’un château, c’est une maison bourgeoise fonctionnelle où il devait faire bon vivre, le soleil entrant par de grandes baies vitrées. Le sanglier trône dans le hall d’accueil, gardien du lieu. Le salon, la pièce maîtresse en terme d’urbex, a conservé l’ensemble de son mobilier. Les autres pièces sont moins intéressantes car avec peu de meubles mais néanmoins propres et « decay » juste ce qu’il faut. La maison a du être rangée pour les visites ; seule la poussière et les fuites du toit confirment son état d’abandon.

Bonne visite !

 

This entry was posted in Châteaux, Urbex (exploration urbaine).

2 Comments

  1. champelovier 11 juillet 2016 at 21 h 13 min #

    Beau travail, superbes photos !
    A plus
    Pricou

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*