Le Manoir aux miroirs

En cette année 2020, j’ai mis l’urbex entre parenthèses. Ainsi mes sorties sont rares, je les compte sur les doigts de la main. Non, je ne travaille pas sur un vaccin contre le coronavirus, je m’investis dans un projet personnel (nom de code : joufflu). Néanmoins j’essaie d’entretenir ma carte urbex et de chercher de nouveaux lieux à mes heures perdues. J’ai ainsi localisé le manoir aux miroirs.

Quelques semaines plus tard, je passe par hasard un week-end en famille dans la région du manoir. J’en profite pour le visiter. C’est exactement ce qu’il me fallait pour le temps dont je dispose : une petite visite rapide, agréable et pas stressante – une petite sortie urbex qui fait du bien. J’ai (presque) pu rentrer pour le petit déjeuner en famille.

Un village historique

Le lieu se dénomme château mais le bâtiment devant lequel je me trouve n’est pas très impressionnant. C’est juste une grosse bâtisse. Le titre de château semble dater d’une époque lointaine, lorsqu’il y avait une forteresse, ou juste un élément défensif,… Bref, on ne sait plus très bien pourquoi c’est un château.

Ce qui est sûr c’est que le manoir aux miroirs n’est pas le monument historique du village. En effet un autre château – une vraie forteresse celle-ci, c’est indéniable – se situe à quelques encablures. Ainsi l’histoire de cette vraie forteresse évince celle du manoir, c’est elle que les touristes viennent voir, sans aucun regard pour lui. On dispose donc de peu d’informations sur le manoir aux miroirs.

Cependant les 2 châteaux ont peu cohabité dans l’histoire du village. En effet au XVIème siècle les progrès technologiques de l’artillerie finissent par venir à bout de la forteresse millénaire, éventrée par des boulets de canons et laissée à l’état de ruine. Le manoir aux miroirs est construit ensuite, au XVIIème siècle. Il a eu la chance de ne pas subir d’attaques de barbares et tient toujours debout.

De nos jours le manoir aux miroirs est abandonné mais toujours en bon état. Cela ne durera pas s’il n’est pas entretenu. Au contraire de la forteresse médiévale qui attire les touristes mais n’a plus qu’une partie de ses murs.

Le manoir aux miroirs

Mais laissons là l’histoire du village, certes passionnante, mais qui  a finalement peu de rapport avec notre manoir aux miroirs. D’autant plus qu’il ne donne pas du tout l’impression d’être vieux de 4 siècles, pas plus à l’intérieur qu’à l’extérieur. Les dépendances sont des masures classiques entretenues jusqu’à récemment ; quant à la bâtisse principale, seul un petit clocheton et sa taille évoquent une origine noble. Et le bateau… Le bateau s’appelle « Marian », un prénom slave (j’ai connu un allemand de ce prénom) qui n’apporte rien à l’histoire sauf qu’il est photogénique.

La déco spéciale du manoir aux miroirs

Une fois à l’intérieur, la déco surprend. Au rez-de-chaussée, on a une impression de toc – tout a l’air comme des meubles anciens, mais de loin. De près on se rend vite compte que ce sont des imitations assez grossières. On se croirait un peu dans une boîte de nuit avec ces fauteuils massifs rappelant grossièrement un salon Louis… Louis je ne sais pas combien, je ne suis pas expert en mobilier, mais vous voyez l’idée.

Plus on monte dans les étages, plus la déco est fantaisiste et grotesque. A ce jeu je préfère le dernier étage, qui assume complètement son kitsch ! Comme si à cet étage le propriétaire assumait vraiment d’être nul en déco.

Mais revenons en à ce qui nous intéresse

Comme je vous disais plus haut, en 2020 je me consacre plutôt à ma vie perso, alors je me permets de bâcler un peu cet article.

Voici ma série photo du manoir aux miroirs, de bas en haut – même si le monte-escalier n’amène que jusqu’au premier étage.

This entry was posted in Châteaux - manoirs, Urbex (exploration urbaine) and tagged , , , , , , .

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*