Russie épisode III : Serguiev Possad

Après Saint-Pétersbourg et Moscou, voici la troisième étape de notre trip à travers la Russie. Nous voici en voyage à Serguiev Possad.

Lors de la préparation de notre voyage en Russie, nous avons beaucoup hésité à visiter (ou pas) le fameux Anneau d’or russe. En effet, même si nous sommes restés plus de 3 semaines dans ce pays, il était impossible de tout visiter. Il a fallu faire des choix. Finalement nous nous sommes contentés de visiter une des villes : Serguiev Possad, à moins de 2 heures de Moscou.

L’Anneau d’or

L’Anneau d’or est un ensemble d’anciennes cités princières qui datent du moyen âge. Elles forment plus ou moins un cercle au nord-est de Moscou. C’est dans ce secteur que l’on trouve les plus beaux témoignages du passé moyenâgeux de la Russie avec de nombreux kremlins, couvents, monastères, … C’est magnifique, mais il est possible d’y passer plus d’une semaine à visiter toutes les villes. Nous avons préféré faire un passage éclair dans la cité la plus proche de notre parcours pour filer plus vite en Sibérie.

Comment y aller

Serguiev Possad est la ville de l’anneau d’or la plus proche de Moscou. On y va facilement en train de banlieue depuis la gare de Yaroslav (métro Komsomolskaya, au passage station à visiter absolument). C’est un peu l’équivalent du RER parisien : le train part du centre ville pour desservir de nombreuses gares de banlieue et terminer en rase campagne. Il y a des départs fréquents en journée.

A l’aller nous nous sommes beaucoup amusé à contempler la population et  les scènes de vie dans le train, notamment avec les vendeurs ambulants. En effet des personnes passent dans les wagons pour vendre tout et n’importe quoi : brosses à dents, foulards, aspirateurs, jouets, outils, … En gros, un mixte de télé-achat et de petites annonces. Certains vendeurs sont plus organisés que d’autres, avec un micro et faisant une petite démonstration des qualités de leur produit. Les autres ne sont pas vraiment vendeurs dans l’âme et souhaitant juste arrondir occasionnellement leur fin de mois. En tout cas, ils nous ont fait le spectacle. Grace à eux, l’aller est passé vite !

Serguiev Possad

Comme vous l’aurez compris, Serguiev Possad est une ville moyenâgeuse faisant partie de l’anneau d’or. Elle est surtout connue pour son monastère qui date du XIVème siècle, Laure de la Trinité-Saint-Serge. Ce monastère est considéré comme le coeur de l’orthodoxie russe, un peu l’équivalent du Vatican pour les chrétiens. Ceci car il a été fondé par saint Serge de Radonège, saint patron de la Russie.

Notre visite s’est quasiment résumée au monastère, haut lieu de pélerinage? Nous avons pu observer la ferveur religieuse russe. Sérieusement, vous feriez des bisous à des tableaux de vieux patriarches, vous ? Ca ne fait pas très envie, et surtout c’est dégoutant, la moitié de la Russie a fait un bisou à certains tableaux ! En tout cas c’est très à la mode dans les églises orthodoxes russes.

Sinon le monastère est en fait une multitude d’églises dans une enceinte fortifiée. Très joli, il vaut le déplacement même si il y a foule.

 

Ensuite nous avons fait notre première expérience avec une carte de restaurant non traduite en anglais, et sans phots des plats… Nous avons été un peu surpris de nos plats quand ils sont arrivés mais ce n’était pas mauvais.

Enfin nous avons terminé la visite de Serguiev Possad par un petit tour en ville, afin de profiter du calme de la campagne avant le retour dans la cohue moscovite. Serguiev Possad est une ville de 100 000 habitants, mais avec nos références françaises on la qualifierait plutôt de village. En effet on a plutôt l’impression d’être dans un bourg de 1000 habitants. La balade reste charmante et très reposante après l’agitation de Moscou.

Après cette petite balade, nous reprenons le train direction la capitale.

 

This entry was posted in Russie, Voyages and tagged , , , , .

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*